Pirates contre pirates – le streaming piraté

 

Cela fait déjà quelques mois qu’une vague de pirates informatique sévit sur internet en utilisant le ransomware ou logiciel de rançon (WannaCry en mai, Petya en juin).

Le 12 mai 2017, une vague de cyberattaques a touché des dizaines de milliers d’ordinateurs, et donc plusieurs dizaines de pays dans le monde entier. Il s’agissait du ransomware WannaCry ou WannaCrypt, virus qui a pour particularité de prendre en otage les données personnelles. Afin de déchiffrer les données qui étaient alors cryptées, les pirates réclamaient une rançon en Bitcoin.

Des banques, des entreprises commerciales, ainsi que des hôpitaux ont été concernés par ces attaques.

Les hébergeurs de fichiers tels que : Youwatch, Allvid, Exashare et Flashx, auraient-ils également été touchés par ces attaques massives ?

Depuis le 13 mai 2017 notre équipe a constaté des dysfonctionnements dans la mise à disposition au public de vidéos pirates. Les sites d’hébergements tels que : Youwatch, Allvid, Exashare et Flashx ne permettaient plus le visionnage de films ou séries.

Ces hébergeurs sont souvent présents sur les sites de référencement de vidéo, l’impact est donc très fort auprès des internautes habitués du streaming.

Le mécontentement des internautes se voyait sur Twitter. Certains tweets pouvaient paraître excessifs pour de l’indisponibilité de contenus ludiques, et parfois des injures se lisaient sur la toile. L’impossibilité d’utiliser Youwatch ou Allvid suscitait une grande colère de la part des utilisateurs. Lorsque l’un tweetait une injure, l’autre surenchérissait d’un gif aux airs de fin du monde.

Tout a commencé aux alentours de mai 2017, au même moment que la vague de ransomware Wannacry, le visionnage de films sur Exashare, Allvid, Youwatch ainsi que Flashx était impossible. Les aficionados du streaming ont alors commencé à exprimer leur désarroi sur la twittosphère :

 Ces hébergeurs étaient extrêmement utilisés par les adeptes du streaming, et parmis eux, Flashx s’était démarqué des autres en mettant en place un système de compte à rebours entre le moment du dysfonctionnement et celui de la réapparition de fichiers.

Dès le premier jour de l’indisponibilité de Flashx, un système de chargement de vidéo sous forme de décompte en pourcentage a été mis en place par l’hébergeur. Le site affichait “chargement à 60%”, et au fil des jours “chargement à 75%” puis “chargement à 95%” avant la reprise mi juin de cet hébergeur. Ce compte à rebours a capté notre attention, et nous a mis en alerte sur la possibilité du retour de Flashx sur le marché.

Depuis la “renaissance” de Flashx, la mention “we’ll never die” a été couplé à son logo:

 Cette mention peut s’interpréter de différentes façons. La provocation des sociétés qui luttes contre le piratages d’oeuvres protégées, ou un simple trait humoristique à l’attention de la communauté de streamers. Dans le même courant que “zone téléchargement” qui était revenu avec un site clone portant la mention “zone téléchargement is back” dans son nom de domaine. Il peut s’agir d’un jeu des hébergeurs, jeu qui leur permet une meilleur visibilité sur internet.

Malgré la renaissance de Flashx sur la planète du streaming, force est de constater qu’aujourd’hui, tous les liens ne fonctionnent pas. Il semblerait que Flashx ait été piraté au même titre que les autres hébergeurs, entraînant la perte de plus de 4000 TB de données. Ce serait la raison de l’invalidité d’un certain nombre de leurs fichiers.

Depuis quelques mois la fermeture régulière des hébergeurs, mais également la fermeture de site de référencement de contenus vidéos tels que Zone téléchargement et T411, nous montre que ces sites sont dans le viseur de la législation française et européenne.

Il s’agirait d’une bonne nouvelle pour l’avenir des ayants droit, et donc d’une mauvaise nouvelle pour la communauté des streamers.

 Copyright – Blue Efficience – 2017

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s