Zone-Telechargement.al et Voirfilms.al, ou comment promouvoir l’offre légale avec des clones de sites pirates

Certains d’entre vous ont peut être entendu parler des sites zone-telechargement.al et voirfilms.al.

C’est la société Blue Efficience, leader dans le domaine de la lutte contre le piratage sur internet, qui est à l’origine de ces deux sites et ce n’est pas un hasard si elle a décidé de leur donner le nom de deux sites pirates majeurs.

Au mois d’octobre 2017, Blue Efficience a publié son étude sur la présence des offres légales et pirates des films dans le moteur de recherche Google.

Cette étude révèle qu’il existe en moyenne 3 sites pirates pour 1 site d’offres légales. En outre ces offres légales sont généralement positionnées bien après les offres pirates dans le moteur Google Search.

Au sein de la longue liste des sites pirates identifiés lors de l’étude, on trouve des sites tels que voirfilms.ws et zone-telechargement.ws. Ce dernier n’existait pas il y a un an, et n’est autre qu’un clone du très connu zone-telechargement.com, fermé fin 2016 par les autorités. Il n’aura fallu que quelques mois pour qu’il devienne à son tour incontournable pour les pirates.

Face à cette fatalité, Blue Efficience a développé sa propre stratégie pour prendre à contre-pied ce phénomène, en créant ses propres sites clones, mais légaux bien sur : zone-telechargement.al et voirfilms.al.

blue efficience zone telechargement

 

blue efficience voirfilms

Ces deux sites ont pour objectif de faire la promotion de l’offre légale en ne proposant que des oeuvres issues des plateformes VàD, de VàDA et d’éditeurs de DVD. En parallèle, les sites clones permettent à l’offre légale d’être mieux référencée que les résultats de recherche pirates. Les requêtes sur Google Search de certains films comme Alibi.com placent nos sites clones légaux en première position des résultats de recherche.

Depuis le lancement des sites clones, le nombre de visites mensuelles est en constante augmentation. Au mois d’octobre il atteignait 73 941, et au mois de novembre il culminait à 91 670, soit une évolution de +24% sur un mois.

En novembre, les sites clones ont généré 47 380 visites vers des offres légales référencées. Les taux de conversion constatés sur les plateformes de VàD partenaires sont en moyenne de 6 pour 1000.

Pour le référencement des offres légales, la société bénéficie d’accords avec certains fournisseurs (FilmoTV, Imineo, Fnac, Amazon, Itunes) afin de maintenir ses sites le plus à jour possible.
Concernant les autres plateformes non partenaires, elle a développé son propre logiciel de recherche et d’indexation des offres existantes. Toutefois, cette méthodologie induit un retard dans la publication des nouveautés.

La société poursuit donc sa démarche vers toutes les autres plateformes non partenaires afin de mettre en avant leurs nouveautés le plus tôt possible et ainsi lutter plus efficacement contre le piratage.

Suite à la découverte des deux sites clones, la toile s’est affolée. Nombreux médias digitaux français et internationaux comme NextInpact ou Torrent Freak ont mené leur enquête afin de savoir qui se cachait derrière ces deux sites.

Blue Efficience se félicite du démarrage de ses sites clones qui attirent un nombre important et croissant d’internautes et de la visibilité accrue qu’ils apportent aux offres légales.
La société continue en parallèle le développement de clones de sites pirates.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s